Images & Sons

Dans son immense majorité, le public d’Aurore est en perte d'identité, marginalisé dans une société qui prône la réussite individuelle et qui use du pouvoir de cataloguer et de donner des étiquettes. Les personnes fragilisées, en situation d’exclusion et d’extrême précarité, se perçoivent et sont perçues comme on les désigne. Ce mode de désignation nie leur histoire personnelle et la richesse de leur vécu comme leur droit à la parole. C’est là qu’interviennent les ateliers de 100 Voix !, pour leur redonner la possibilité d’affirmer ou de redécouvrir leur propre identité à travers la réalisation de récits photographiques et filmiques.
Les ateliers, par l’implication des participants à la fabrication de leur image sur le mode de l’autofiction, contribuent à faire bouger les frontières qui les séparent de la communauté des humains.




Suzanne Képès


La maison Suzanne Képès est un centre d'accueil d'Aurore pour femmes victimes de violences. Ici, il n’y a pas d’atelier au sens strict mais des rencontres 

Henriette K. et L. Aile  ont choisi la photo et la vidéo comme moyens d'expression pour nous faire part de leur histoire et de leur quotidien au centre Suzanne Képès.  individualisées entre résidentes, photographes et réalisateurs qui élaborent ensemble des récits singuliers avant de les coréaliser.



PRISM
PRISM est une structure d’Aurore dédiée à l’insertion professionnelle et au suivi RSA des bénéficiaires. Les personnes suivies par PRISM sont allocataires du RSA, sortant de prison, sans domicile fixe ou encore souffrant d’addiction ou de troubles psychiques.
L’atelier PRISM a pour objectif final la création d’une chronique, ayant pour toile de fond des interviews de personnes en situation d’exclusion réalisées par des personnes ayant un vécu proche ou similaire au leur, retraçant une histoire marquante ou tout simplement une opinion à partager. L’atelier PRISM est appelé à fonctionner de manière autonome.



La maison Coeur de Femmes

 

Située dans le 13ème arrondissement de Paris, cette maison héberge des femmes de tous âges qui ont décidé d’abandonner la rue et désirant se réintégrer
 

pleinement dans la vie de la cité. L’atelier 100 Voix !, qui existe depuis le mois de mars, est une véritable ruche où les projets d’expositions, de films et de livres se sur impressionnent. Les photographes Jean-Louis Courtinat, Sarah Moon, Flore-Aël Surun, Martine Voyeux, et le réalisateur José Chidlovsky accompagnent les résidentes dans leur processus de création.


L’Olivier
L’Olivier est un centre d’accueil et de stabilisation d'Aurore situé à Boulogne-Billancourt. Il accueille des hommes et des femmes qui ont passé plusieurs années de leur vie dans la rue. Plusieurs d’entre eux ont entamé l’écriture et la réalisation de récits intimes autour d’un objet ou d’un être qui nourrit leur imaginaire et leur tient lieu de compagnon d’infortune. Le photographe Bertrand Meunier et le réalisateur José Chidlovsky composent avec eux des récits à deux voix.